France et Cyrille se marient

Un garçon, une fille, un banc et BIM un mariage! On y est, à 7 ans près…


Poster un commentaire

Ce soir, tente ta chance!

OOhh toi cher ami, j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer! Nous savons très bien que tu nous caches à tous de nombreux talents en tout genre. Et pour remédier à cela, nous t’offrons l’extraordinaire et merveilleuse opportunité d’enfin les exposer au grand public lors de la soirée du 2 aout! Rassure toi, tu ne seras pas tout seul! En effet, de nombreuses personnes se sont déjà manifestées pour participer avec toi et ainsi contribuer à la soirée de folie qui se prépare.

Tous les talents sont les bienvenus: instruments, chant, danse, théâtre, tour de magie, dessins, discourt, révélations etc. De même, tous les âges sont convoités, enfants et vieillards compris! Afin de mener à bien l’organisation de la soirée cabaret, il est souhaitable de contacter Adrien Guiot (adrienguiot@hotmail.com) afin qu’il puisse agencer les multiples talents dont vous disposez.

Nous t’attendons et somme déjà impatients de découvrir ce que tu nous as concocté.

Image

France & Cyrille


Poster un commentaire

Nos projets

Pour ceux qui nous connaissent, ils savent déjà que nous sommes passionnés par l’agriculture et par la nature en général. Certains connaissent notre parcours en lien avec cette passion et puis d’autres sont plutôt au courant de nos projets futurs. Afin de remettre tout le monde au goût du jour, nous souhaiterions, au moyen de cet article, présenter très brièvement notre parcours ainsi que nos projets futurs.

ImageImage

Dès la sortie de la rhéto, notre envie de découvrir le monde agricole a pu être combinée à notre esprit voyageur dans un périple de 7 semaines dans les paysages sauvages de l’Ecosse. Durant cette période, nous avons travaillé bénévolement dans 4 fermes biologiques en échange du logement et du couvert (grâce à l’organisation du Wwoof que l’on conseille à tout voyageur désireux de découvrir le monde agricole). Au delà de l’échange du travail contre le logement et la nourriture, ce voyage fut très riche en rencontre et en partage avec les fermiers qui nous accueillaient mais aussi avec les autres bénévoles. L’expérience écossaise étant largement positive, nous avons décidé de renouveler cela l’année suivante en effectuant d’autres séjours dans des fermes biologiques en Suède, pendant une période de 7 semaines. Les vacances scolaires suivantes ont elles aussi été caractérisées par de multiples séjours chez des maraichers wallons et français. Lors de sa formation de bio-ingénieur, Cyrille a aussi réalisé deux stages chez des maraichers biologiques. Parallèlement, nous avons aussi pu suivre d’autres formations en lien avec notre passion : formations d’apiculture, de permaculture, de traction animale adaptée au maraichage et herboristerie. Et dernièrement France a démarré sa formation de guide nature à Vierves-sur-Viroin.

ImageImage

           En rhéto, déjà, nous rêvassions d’une ferme et imaginions nos journées passées à accompagner la nature dans ses multiples productions afin de pouvoir en dégager un revenu décent. Bien qu’à l’aube de nos 18 ans, nous étions très idéalistes, nous avons par la suite pu confronter notre rêve commun aux réalités de terrain. Progressivement, grâce aux multiples rencontres, nous avons pu partager nos idées avec d’autres et ainsi faire progresser nos projets de vie.
Ainsi, en septembre 2012 nous avons entamé les discussions avec la famille de Cyrille pour prévoir l’éventuelle reprise de terrains agricoles familiaux situés à Sivry. Grâce à cela, nous avons pu, en mars 2013, démarrer la conversion biologique d’un terrain de 1,6 ha qui sera destiné au lancement des productions maraichères. Dernièrement, nous avons pu mettre notre temps à profit pour faire progresser davantage ce rêve qui de jour en jour ne cesse de se préciser.
Cyrille, entamant sa dernière année de bio-ingénieur, a en effet pu orienter le sujet de son mémoire vers le projet de maraichage que nous avions. Son mémoire, ayant pour titre « Etude du potentiel d’installation d’une exploitation maraichère dans la botte du Hainaut » a ainsi permis de consacrer 4 mois à la rencontre et la visite de plusieurs acteurs locaux, maraichers wallons et institutions dans l’objectif de réaliser un document qui présente aussi bien les modalités de réalisation du projet que d’autres aspects plus théoriques comme notamment l’ancrage au territoire. Bien que théorique, ce document nous a permis de prendre du temps pour réfléchir, analyser les différentes opportunités et contraintes et ensuite les communiquer par écrit.

Image

         Globalement, notre projet consiste en la culture biologique de légumes et de petits fruits (framboises, fraises et cassis). Ces fruits et légumes seront vendus directement aux « consommateurs » et seront ainsi la source de nombreuses relations avec l’environnement proche. Une grande diversité de produits sera favorisée et pourra ainsi répondre aux goûts de chacun. Autour de cette activité principale de production de fruits et légumes gravitent deux autres ateliers: la transformation et l’organisation d’activités pédagogiques à la ferme. Nous travaillons actuellement sur l’élaboration de plusieurs produits transformés.

          Voici, en effectuant un résumé condensé d’où nous en sommes actuellement. D’un point de vue calendrier, les projets d’installation étaient initialement prévus pour le printemps 2015. Mais, dernièrement, nous avons décidé de reporter cette installation au printemps 2016 afin de consacrer une année supplémentaire à des voyages et séjours chez des maraichers expérimentés (et autres agriculteurs). De plus, nous avons aussi pris conscience qu’une fois démarré, le projet de maraichage et ses exigences de travail nous sédentariseront en limitant les possibilités de voyage.

         Nous avons dès lors décidé de profiter de l’occasion pour entreprendre un « dernier » long voyage. Pour célébrer notre amour, nous partirons tout d’abord en Ecosse afin de profiter de deux semaines de balades et camping sauvage. Nous serons de retour en Belgique pour le mois de Septembre afin de permettre à France d’assister à ses derniers cours de guide nature. Une fois ceux-ci terminés, nous entreprendrons un voyage de 4-5 mois en Nouvelle-Zélande. Sur place nous travaillerons bénévolement dans des fermes pendant 2 mois (de nouveau grâce au Wwoof) et nous mettrons ensuite nos rencontres, effectuées lors de ces 2 mois, à profit afin de dégoter un travail saisonnier rémunéré (si possible dans des fermes).
Au mois de février, nous serons de retour en Belgique mais nous ne tarderons pas à descendre vers le sud de la France (la région n’est pas encore tout à fait déterminée, il se pourrait que l’on passe en Espagne ou en Italie). Lors de cette nouvelle période, nous travaillerons chez des maraichers expérimentés afin de continuer notre formation de terrain. Durant cette période, nous nous octroierons du temps pour satisfaire nos curiosités (visite de viticulteurs, fermes pédagogiques, etc.) mais aussi pour réaliser nos multiples hobbies comme le dessin pour France et la musique pour Cyrille. La date de notre retour n’est pas encore déterminée. Nous reviendrons probablement dans le courant du mois de septembre ou octobre pour ainsi effectuer les vendanges françaises.

Image


Poster un commentaire >

Etant donné nos projets de voyage, nous ne disposons pas de liste de mariage à proprement dite. En effet, nous serons absents pendant toute une année et nous ne voyons donc pas l’intérêt d’équiper notre futur ménage dès maintenant.

Pour satisfaire vos envies de participation à notre envol :-), nous avons néanmoins mis un compte à disposition. L’argent qui y sera versée nous permettra de démarrer nos projets divers dès notre retour de notre voyage.

Les cadeaux surprises (et plus particulièrement les « faits main« ) sont néanmoins les bienvenus si vous avez de chouettes idées … A suivre…

France & Cyrille